The Sadists

Al'Tarba vs Lord Lhus - The Sadists ft. Droogz Brigade

Infos

Année 2013
Album Acid & Vicious

Crédits

Sad Vicious, Lord Lhus, Al’Tarba, Rhama le Singe
& Staff l’instable on the mic
Real & editing : PX & Meda

 

Lyrics :

(Sad Vicious)
J’avoue des fois j’souille le calcif
j’ai la trouille de la vie car
son charme fou me fascine
mais sa chatte mouille de l’acide
tu vas t’dire faut qu’on interne ces mecs la
on vient faire le spectacle je te conseille un verre de smecta
je déploie mes phases léthales téma les flammes émaner d’moi
tes gars s’effacent térrassés par mes kamehameha péra
j’écrase l’espoir décroise les doigts s’fait tard hélas
les années passent et j’crame déjà mes carré d’as
l’herbe grasse fait fondre mon cerveau qui coule sur l’calpin
j’veux pas qu’tu bouge la tête non mais que tu t’fasses le coup du lapin
atteind par l’coté malsain des potos optent
pour la défonce machinale comme cain dans robocop 2
ya pas photo morveux le protocole veut que ta sono morfle
même le cerveau mort je pourrais mettre ton dojo hors jeu
tes belles pensées suffoquent le calvaire se rapproche
aphrodite à la grosse bite de Satan en travers de la gorge

Refrain (al’tarba)
Droogz Brigade, Lord Lhus
dique-sa, vicelards !
On a les cisailles , l’attirail
Du Marquis d’Sade Ouai!
120 jours, 16 Passions
150 sont meurtrières
T’entendra qu’des pleurs l’hiver
lalala lalalaaaa (bis)

(Lord Lhus)
Bonjour oui oui! Yes these motherfuckers indeed/
Come with disease got the sickness bring the earth to its knees/
I lurk in the trees, rock a mask an murder emcees/
From the pink city shitty all the way to s.c./
We rip through the seems, you could never fuck with my team/
I ain’t about the cream I’m seen and you seeming my dream/
I push through the scene, hater couldn’t stop what I bring/
My lights always green I keep it moving forward I spring/
And now I’m kicking it in France from Paris down to Toulouse/
It’s the truth, I made it and now you hear what I do/
Big up to Al’tarba we some crazy motherfuckers/
Droogz brigades here we stage fear bringing you all the ruckus/
Packing the weed in dutches and smoking until my eyes glow/
As I flow, hit you with stupid ignorant rhyme quotes/
I know, I’m gone shine im a just let the time show/
Palm dro hit the road, roll it up in my condo/

Rhama le Singe
C’est depuis que j’ai appris a faire claquer les B com des P j’ai déconné
c’etait bétonné j’ai décoré les bédos mais j’ai décollé c’était faussé
les météores aimaient causer des mecs op mégot cd
et j’opérais mes os fêlés
c’est beau c’est laid dépossédé
l’animal ne faisait ke « cocorico »
mais j’ai la keco com y faut
pour ceux qui se moquent au niveau
de mes écrits des balles à blanc et comme papa
c’est pas marrant dès qu’on s’en va
j’suis catalan dans koh lanta
c’est que paris m’attire et la vie passe
j’voulais seulement fabriquer un robot qu’arrive à tirer la grimace
va dire au monde que j’suis un peu à part
apeuré par les beuhs, la came même qu’au mieux j’ai des creux d’batard.
ça fait un bail qu’on débat que d’bad et que l’pavé veut l’pâté
j’veux m’casser de s’carré j’peux passer que l’balai
j’voulais nommer l’anomalie toucher pas coralie tousser la haut à vie
pousser l’barreau tu sais j’adoooore Mary

(Staff L’instable)
On m’a dit tout va bien se va bien se passer J’ai répondu « je sais qu’tu mens »
J’ai laissé le temps avancer pour constater qu’effectivement 20ans après si t’y crois pas c’est pour pas te laisser surprendre
On cherche une Laetitia Casta quand elle pourrait s’appeler Duran Ou sont passées les nuances dans, ce merdier puant Attise la flamme ATTISE LA FLAMME on s’amuse mieux quand c’est brulant On à nos propres méthodes pour atténuer les plaies fumantes et quelques heures pour oublier que les erreurs se paient durement
Le, pire n’est plus à venir j’ai passé le plus gros piège d’la pyramide pas sans séquelles mais résistant, vif, tactique maintenant faut y aller p’tit à p’tit éviter que les flics rappliquent histoire d’en profiter un peu pendant le tic tac…TIC
Check les Droogies pratique au mic, mon gros passe les rênes on taffe les vers, la synchronisation des rafales aériennes le Moloko-virus rapplique avec le poto Lhus tactique redoute la puissance incontournable de l’attaque Al’tarbactèrienne